ANGOLA: 2 journalistes accusés de diffamation, pour avoir révélé le… « Business personnel »… du Procureur de la République…

PGR. (Procureur général de la République d’Angola)  

Le Procureur général de la République d’Angola a déposé une plainte contre les journalistes Rafael Marques et Mariano Brás, du journal « O Crime » pour avoir publié en Octobre, un article qui accusait João Maria de Sousa d’être « impliqué dans la corruption ».

Rafael Marques a été entendu le mardi 27, au Département des crimes Sélectifs du Service d’investigations Criminelles (SIC), dans une interview que l’activiste a considéré comme s’étant passé de manière civilisée et qui a duré environs 3 heures.

Le journaliste et militant des droits de l’homme a appris qu’il est accusé du crime de diffamation pour avoir publié un article qui a accusé le Procureur général de la République d’être « impliqué dans la corruption. »

Le procureur ,a dit avoir été blessé, et que « mon texte avait entaché ses fonctions », a déclaré Marques à la fin des audiences. «Il est à moi de prouver l’accusation, comment cela va se passer, pour voir qui vilipende qui.

Un condominium est une activité commerciale, et en est bien une, le Procureur général de la République, en étant le concessionnaire direct de cette surface de terrain, est en train de réaliser un commerce privé. Et de plus, est acquéreur des droits de superficie comme une terre rurale pour réellement réaliser un projet urbain », a déclaré Rafael Marques.

Aussi journaliste et propriétaire de l’hebdomadaire angolais «O crime», Mariano Braz, a lui aussi été accusé dans ce processus pour la publication de l’article  intitulé : «Le Bureau du Procureur général impliqué dans la corruption. »

Mariano Brás a été lui entendu le mercredi 28, au Département des crimes Sélectifs du Service d’investigations Criminelles (SIC, lors d’un interrogatoire qui a duré environ 3 heures.)

Le texte avec le titre « Bureau du Procureur général impliqué dans la corruption« , publié le 26 Octobre, par Rafael Marques a dénoncé l’implication de João Maria de Sousa (Procureur Général d’Angola), dans le négoce d’une parcelle de terrain de 3 hectares pour la construction d’un condominium résidentiel, Villas avec vue sur la mer, dans la ville de Porto-Amboim, dans la province de Kwanza Sul.

Selon la publication, le Procureur général aurait payé 600.000 kz seulement !!! , Pour acquérir ce terrain puisqu’ il a été considéré comme rural, bien qu’ayant été destiné à un usage urbain.

Rafael Marques a fait face à plusieurs procès intentés par des personnes liées au pouvoir et en 2014 a été condamné à une peine de 6 mois de prison avec sursis, pour la littérature Diamantes de Sangue (Blood Diamonds), qui est en attente de la décision finale de la Cour suprême. 

Daniel Jonas Pensador

  29 dezembro 2016 14:58

Traduction du portugais en français: jinga Davixa..