Élections 2017 : « Est arrivée l’heure des boules puantes… »

Mais j’espère que les angolais n’attendent pas, que les partis de l’opposition politique acceptent la fraude électorale !..

Dans des situations comme celles-ci dans un pays où beaucoup de choses perverses et anormales sont presque déjà considérées comme normales au point qu’elles sont devenues routinières, la méfiance est toujours meilleure et plus sûre que la confiance.
Par Fernando Vumby

Je veux vraiment croire que, pour le moment, les coulisses se déplacent pour acheter une partie de l’opposition nationale politique et religieuse pour accepter ce qui est inacceptable en échange de quelques notes vertes devraient se multiplier et gagner des contours qui ne peuvent jamais être imaginés par beaucoup de personnes jusqu’à ce qu’ils soient jugés et bien informé.

Il ne faudra pas longtemps avant que nous voyions le premier signal provenant d’un défilé organisé et sacré (défilé) de la clique religieuse la plus réactionnaire qui a toujours été discrètement du côté de l’oppression et conseillé d’accepter l’inacceptable et même prier pour les tricheurs de rester au pouvoir avec la bénédiction de Dieu et la bonne santé.

Je ne crois pas que je puisse voir une opposition politique qui, même si c’est le grand gagnant de ces élections, d’agir comme un compacte et avec le même objectif, même si tous ont été massacrés simultanément par une triche éveillante qui ne laissait aucun doute même à beaucoup de nos amis les dirigeants du MPLA qui nous confessent loin des visages curieux, furieux et meurtriers de leurs camarades.

Le MPLA savait déjà que la tricherie était la seule et la plus sûre alternative, et donc parier et comme elle a toujours pris, la prendre ou non, ne dépendra que de la réaction de l’opposition politique s’ils savent utiliser ??? cette grande arme qui a entre les mains des gens.

Bien que les faits soient si étonnants qu’ils soient, il est difficile de comprendre comment, alors que le régime attend presque seulement de prendre possession avec un gouvernement de marionnettes et une assemblée de la même manière, né d’une autre fraude et sans légitimité pour gouverner le pays, l’opposition politique nationale, et les gens en général ne veulent même pas sembler avoir respiré profondément et ont eu du bonheur de donner leur premier signal énergétique de désaccord total.

Mais c’est comme certains experts en ce qui concerne notre place politique disent: « Ce qui n’est pas fait aujourd’hui ne signifie pas qu’il ne sera pas fait demain, disent ils «  Pendant ce temps, le temps court en faveur du tricheur et les gens vont de plus en plus en fouettant son doigt de trop le sucer de ne pas savoir s’il veut cracher dans l’air ...

Par Fernando Vumby  – Forum gratuit opinion et justice

 samedi 09 septembre 2017 13:59

Traduction du portugais en français : jinga Davixa

 

 

5 pensées sur “Élections 2017 : « Est arrivée l’heure des boules puantes… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *